Association Tribal Roch
 

Faites du Bruit..

flamme


Tribal Roch Association présente, en collaboration avec Le RAT'S présente :

BEN POOLE + SON OF GRAF au Rat's //

Vendredi 8 avril 19h30 à Puget-sur-Argens

 

BEN POOLE (Blues Rock Soul - UK)

Attention, vous allez craquer pour ce compositeur de génie. Ben Poole, un jeune guitariste anglais, dont les critiques font l'unanimité : un talent musical sans précédent.

- "F***ing amazing ! I loved his playing ... I really loved his playing..." JEFF BECK
- "A really great player" GARY MOORE
- “Unbelievable! It’s very refreshing to hear someone in today’s time who reminds me of the guys who inspired me when I was young. He’ll be a household name someday for sure…Amazing!” – RICHIE KOTZEN

 

SON OF GRAF (Blues Rock - France)

SON OF GRAF, groupe de Blues Rock, né en Mars 2015 à l’initiative de deux bénévoles du SONOGRAF, Alain SAUNIER & PIEROL (Pierre Olivier HOUGET), est un projet enthousiaste et largement inspiré par les valeurs de ce haut lieu du Blues en Provence.
Il devient groupe officiel du SONOGRAF à la suite d'un show case de présentation aux bénévoles et à l’équipe de responsables. Cette première reconnaissance, leur passion pour le blues, leurs passés musicaux respectifs et leur amitié débouchent rapidement sur la rencontre avec d'autres musiciens de talent pour exprimer à plein une furieuse envie de jouer sur scène.
Leur répertoire est Blues électrique, ouvert à diverses influences. Il sort tout droit d'une guitare saturée, d'un harmonica ravageur, d'une section rythmique omniprésente, et d’un chanteur charismatique qui pose sa voix avec talent sur chaque interprétation.

 

TARIFS :
12 € en pré-vente
18 € sur place

SUR PLACE :
Billetterie, merchandising, restauration, bar licence IV, bonne ambiance garantie

 

 

 

 

 

lemmy

 

Mardi 29 Décembre 2015, Lemmy est mort !

 

La nouvelle vient de tomber sur mon portable par SMS, il est trois heures du matin …
Je n'en ferme presque plus l’œil de la nuit : Lemmy est mort ! C'est à peine croyable, et pourtant toute la communauté des « hard rockeurs » s'y attendait ; sans l'attendre, en se disant qu'il fallait aller voir Motörhead une dernière fois avant qu'il ne soit trop tard !
Ça y est : il est trop tard , Lemmy est mort !

Lemmy , c'est une icône, un emblème, une référence, un style de vie, une attitude …
Jeunes ou vieux, tous les musicos le connaissent et le respectent, qu'ils aiment ou pas sa musique … Au plus loin de mes souvenirs, la seule fois où un musicien avec qui je venais de jouer c'est permis de ricaner devant mon « amour de Motörhead », (c'était un « jazzeux » donc pas responsable de son éducation … mais il ne faut pas généraliser, et il y a certainement du respect chez les jazzeux en plus de leur condescendance !) l'argument principal était que j'étais resté un adolescent ! Mais quelle stupidité et quelle incohérence de cet argument : le hard rock : musique d'adolescents ! Comme si nos goûts et sensibilités devaient obligatoirement varier avec l'age ! Surtout qu'au final, de notre « adolescence nous ne sommes jamais affranchis », et en vieillissant, les souvenirs de notre printemps prennent de plus en plus d'importance ! Enfin, quand je recroise ce personnage avec son régime, son jogging et son abonnement à la salle de sport du coin, je me dis que si il foule au pied son adolescence , son jeunisme fait pitié …

Motörhead en 1979, c'est effectivement mon adolescence : il n'y a pas à l'époque d'internet pour nous abreuver de nouvelles plus ou moins justes et plus ou moins importantes …
Le voyeurisme n’a pas encore trouvé  son merveilleux outil !
Bien sûr, il y a les magazines spécialisés comme « Best » ou Rock'n' folk » … mais ceux ci ne font pas la part belle au « hard » comme on dit à l'époque ; ce n'est pas encore le « Métal » (ah l'amour d l'Homme pour tout étiqueter!) . Après il y a eu « Enfer magazine » … quel bonheur ! Je m'en souviens comme si c'était hier , et cette buraliste de Sisteron qui tous les mois me reprenait à ma demande du Graal : « Enfants magazine » ? Comme si j'avais la tête à 15 ans de lire enfants magazine ?
Mais même si il y avait Enfer mag. Les news sur nos « héros » n'étaient pas simples à avoir … Alors il y avait les pochettes de disque, et bien sûr, le plus important, la musique ! Des heures à écouter et réécouter les mêmes faces de vinyle en décryptant tous les détails de la pochette ! Pas de vidéo, pas de clip, pas d'avant première, pas de zapping parce que big brother propose des groupes similaires que vous risquez d'aimer …
Non rien de tout cela, uniquement de l'imagination, du fantasme !
Aujourd’hui, sans dire que « c'était mieux avant », comment arrive t on à générer ce type de
fantasme dans notre société ?
Motörhead c'était ça : le fantasme ! Overkill et sa pochette incroyablement brutale pour l'époque, Ace of spade et les trois outlaws tout de noir vêtus sur leur dune de sable ! C'était l'identification totale ! Identification d'adolescent : construction des racines de l'adulte que je suis !

Par la suite il y en a eu des albums de Motörhead, et des concerts dans tous les coins de France ; avec des amis, puis avec les enfants … le temps passe, la passion demeure ! Je suis devenu musicien amateur pour mon plus grand bonheur : réaliser un rêve d'ado , c'est beau ! Et c'est pour beaucoup grâce à Motörhead … Si le temps passe , l'esprit reste : je suis resté « rockeur » dans l'âme comme dans l'attitude, avec le « confort de la vie » …. En France on à trop souvent le raccourci facile , et rockeur rime avec « sale », « drogué », « alcoolique », etc.
Dieu merci, le reste du monde pense autrement, et quel bonheur pour moi d'avoir rencontré l' « adams family » : papys rockeurs anglo saxon de parfois 70 ans où tout est rock'n'roll, dans un cadre très classe et très aisé …. (tant admiré par la bonne société française)

 

Aujourd'hui Lemmy est mort … je ne perd pas un ami, je ne le connaissais pas ! Mais je perd un héros de mon adolescence, un modèle assurément, un grand frère inconsciemment … Lemmy est mort, et c'est toute une époque qui me revient en mémoire … Je pleure sur l'homme qui nous quitte, mais je pleure sur l'émotion de ces souvenirs passés, et sur la magie de cette époque où tout n'allait pas aussi vite qu’aujourd’hui …. Sauf bien sur les riffs de Motörhead !


So long Lemmy, j'ai les boules ce matin …..

 

 

TRIBAL FESTIVAL 2015

Un grand cru!

 

L'Album Photos du Tribal Festival 2015 10eme Edition est disponible dans la rubrique "PHOTOS"

Cette dixième édition du Tribal Festival aura été une réussite. En effet, vous avez été très nombreux à répondre présent (environ 700 personnes). Cela fait chaud au cœur et nous motive à ne pas lâcher, à continuer à vous faire plaisir, à nous faire plaisir. L’affiche proposée a, apparemment, fait l’unanimité de par son éclectisme et sa richesse. Merci donc à vous tous qui, de part votre présence chaque année, prouve que le Hard Rock a largement sa place au pays du Jazz. Merci à tous les bénévoles, sans qui ce type d’événement ne pourrais avoir lieu. Merci au Comité des Fêtes de Peymeinade toujours présent pour assurer la buvette. Merci  également à la Municipalité qui nous permet chaque année d’organiser le festival dans ce magnifique cadre qu’est le parc Daudet. Enfin un grand Merci à tous les groupes présent sur scène ce soir là et qui n’ont pas lésiné à donner le meilleur d’eux même pour votre plus grand plaisir. Je vous invite à consulter le « live report » de nos amis de ‘Aux portes du métal .com ‘ en cliquant sur le lien ci-dessous.

LIVE REPORT TRIBAL FESTIVAL 2015


A peine a-t-on le temps de souffler que déjà le Métalloween Fest se profile à l’horizon. Le Samedi 17 Octobre pour être exact. Pour cette édition, nous aurons l’honneur de recevoir le groupe NOW OR NEVER en tête d’affiche. Groupe qui n’est autre que le nouveau projet de Jo Amore (chanteur de Nightmare) accompagné par des membres des non moins célèbres Pretty Maids. Seront également présents ce soir là, WITCHES mené de main de maitre par Sibylle Colin-Tocquaine (sœur d’Alex d’Agressor), MOGHAN RA et son chanteur William, grand pourfendeur des scènes de la région, NINMAH qui nous vient de Marseille et se présente comme faisant du Thrash ambivalent (à découvrir)et enfin AFTER CHAOS PROJECT, groupe de métal Niçois qui ouvrira la soirée

VENEZ NOMBREUX mettre le feu à la salle Daudet pour ce METALLOWEEN FEST 2015.

Evenement Facebook: MetalloweenFest

metalloween fest

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                    

 

Haut de page


 

                         
                       
 
A VOIR PROCHAINEMENT
 

stage guitare



 

PROCHAINEMENT AU RAT'S

ben poole

hit import

 

 

 

le Rat's

 

           
G